Comment tenir son verre de vin

Comment tenir son verre de vin ?

L'avis d'expert de La Table d'Arc

Faut-il tenir son verre de vin par la tige, par le socle, ou par le calice ? On répond, pour vous, à cette question existentielle. Ainsi, lors de votre prochaine soirée entre amis, vous pourrez déguster votre vin dans les meilleures conditions.



Les 3 parties du verre à vin

Un verre de vin se compose de 3 parties :

le calice, la tige et le socle.

Le calice, c'est le récipient où vous versez le vin. Il peut être plus ou moins large, en fonction du vin qu'il est censé recevoir. Le ballon sert à recevoir du vin rouge ou blanc. La flûte sert à boire du vin pétillant.

La tige varie aussi de taille en fonction du type de verre. Tube suffisamment solide pour ne pas briser au premier "tchin-tchin", elle reste assez fine pour tenir entre votre index et votre pouce.

Enfin, le socle sert à poser le verre à vin sur la table ou, plus généralement, sur un dessous de verre pour éviter les rayures.



Tenir son verre de vin : les erreurs à ne pas commettre

Avant de vous expliquer comment bien tenir votre verre à vin, on vous explique les erreurs à ne surtout pas faire.

Tenir son verre de vin par le calice

On voit parfois certaines personnes tenir leur verre de vin comme si c'était un bol de thé (les 2 mains jointes sous le verre) ou la tige entre le majeur et l'annulaire avec le calice dans la paume.

Ces méthodes ne sont pas adaptées à la dégustation de vin. Pour le vin blanc et le vin pétillant, notamment, vos mains vont réchauffer prématurément sa température. Résultat, vous allez passer à côté d'arômes délicats et fruités.

Une exception : le vin rouge trop frais

Il existe une exception à cette règle, c'est lorsque l'on vous apporte un verre de vin rouge trop frais. Si c'est le cas, vous pouvez lui apporter un peu de chaleur avec vos mains. Sinon, vous n'aurez aucun nez et aucun goût, seulement une saveur de métal.

Nos clients parlent de nous